BG contribue à deux projets valaisans visant à produire de l’énergie propre

L’un vient de sortir de terre tandis que l’autre s’apprête à s’y enfoncer : le mini-tunnelier « Giorgia » est remonté à la surface à La Bâtiaz près de Martigny quelques jours seulement avant le baptême d’un autre tunnelier, « Janine », placé à Monthey. Deux projets inscrits dans une volonté de durabilité économique et environnementale.

Ligne électrique souterraine La Bâtiaz – Le Verney (VS)

Le percement de la galerie est terminé

Jeudi 12 août, après près de neuf mois sous terre, le mini-tunnelier Giorgia est sorti de terre à La Bâtiaz, tiré hors du puits par une grue mobile.

Il porte le nom de sa marraine, l’ingénieure de BG Giorgia Questi et pèse 67 tonnes pour une longueur de 6,5 m et une largeur de 3,025 m.  Le mini-tunnelier extrait les gravats et renforce dans la foulée la galerie par la pose de tubes de béton. À partir de sa mise en service à plein régime, prévue au printemps 2022, la centrale Nant de Drance, une des plus puissantes centrales de pompage-turbinage d’Europe, produira environ 2,5 milliards de kWh, soit la consommation annuelle de 625’000 ménages.

Le raccordement s’effectuera via une ligne souterraine destinée à accueillir un total de 12 câbles à 380 kV provenant du poste de La Bâtiaz. C’est le mini-tunnelier Giorgia qui a creusé une galerie de 3 mètres de diamètre sur 1,2 kilomètre à une profondeur de 12 à 20 mètres. Giorgia a évacué plus de 24’000 tonnes de gravats durant les travaux, gravats qui ont été recyclés sur la place de chantier du Verney. La consolidation de la galerie a nécessité 507 tubes de béton.

2e Liaison souterraine câblée de Suisse

Ce projet de liaison souterraine câblée, pour lequel BG Ingénieurs Conseils remplit à la fois le rôle de bureau d’assistance au maître de l’ouvrage (BAMO) et d’expert au niveau technique, représente la deuxième ligne souterraine construite par Swissgrid, la société nationale responsable du réseau de transport électrique et de sa surveillance en Suisse.

Fourniture d’énergie non polluante à Monthey (VS)

SATOM baptise le tunnelier du projet Ecotube

Toujours en Valais, dans la région de Monthey, le coup d’envoi pour le percement d’une galerie souterraine dans le cadre du projet de construction d’une conduite vapeur d’eau déminéralisée a été donné le mardi 17 août avec le baptême du tunnelier. Comme le veut la coutume, pour conjurer le sort du chantier quant aux inconnues qu’il peut rencontrer de part la nature du sol, le tunnelier a reçu un prénom féminin « Janine », inspiré des trois ingénieures actives sur ce projet d’envergure : Mesdames Blandine Maisonnier, Julie Italiano et, pour BG, Jade Senn.

Ecotube vise à alimenter le site industriel de CIMO Compagnie industrielle de Monthey SA industrielle en énergie décarbonnée, produite localement à 2,5 kilomètres de distance par Satom SA via la combustion des déchets de la région. Concrètement, le projet va permettre d’éviter jusqu’à 45’000 tonnes d’émissions de CO2 par année, soit l’équivalent de 11’000 tours du monde en voiture ou encore 37’000 vols Genève-New-York.

Pendant une dizaine de jours, le tunnelier « Janine » creusera un tunnel de 3,1 mètres de largeur et de 70 mètres de longueur passant sous le pont du Rhône. Le tunnel est composé de tubes en béton qui s’enfilent les uns derrière les autres au fur et à mesure de l’avancement du tunnelier.

PHOTOS : © Swissgrid

X
X