SwissRailvolution : les visions historiques de BG pour des lignes à grande vitesse en Suisse renaissent.

Obsolescence du réseau, crise climatique, équilibrage territorial:  l’association SwissRailvolution a été créée le 1er décembre 2021 pour répondre à ces trois défis du rail suisse. Pierre Epars, CEO de BG, y représentera l’usic, membre fondateur de l’association.

Le réseau ferroviaire suisse a une réputation d’excellence, à juste titre d’ailleurs. Il fait partie intégrante du réseau des transports publics suisses, qui peut s’enorgueillir d’une success story unique en Europe:

  • Une desserte sur l’ensemble du territoire, jusque dans des vallées reculées
  • Un confort élevé pour le client avec le produit « abonnement général », qui permet de monter dans n’importe quel transport public, sans se poser de questions.
  • Un système de billetterie ouvert (interopérable) qui propose un seul billet pour aller de A à B valable dans tous les transports publics –  c’est unique en Europe!

Un horaire cadencé interconnecté (à l’heure et à la demi-heure, dans les grandes villes suisses – sauf Lausanne 😉) qui garantit généralement de bonnes correspondances.

Oui, mais…

…Pour combien de temps le rail pourra-t-il se reposer sur ses (ces) lauriers?

Effectivement, le rail suisse est en retard sur plusieurs mouvements qui affectent le secteur des transports:

  • Il n’a pas suivi le développement du low-cost sur les lignes courtes distances dans le transport aérien, et n’est plus concurrentiel.
  • Ses capacités actuelles ne lui permettent pas d’absorber un report modal due la route vers le rail.

Il n’a pas suivi le mouvement des lignes à grandes vitesses qui se déclinent partout en Europe depuis 30-40 ans.

SwissRailvolution définit ses missions

SwissRailvolution est un projet global de renaissance du rail suisse. SwissRailvolution veut assurer le succès du développement économique et social du pays, renforcer la cohésion nationale et faciliter les échanges avec l’Europe. L’association souhaite répondre à trois enjeux:

Combattre l’obsolescence du réseau et augmenter massivement sa capacité, sa vitesse et son intégration dans le réseau européen. Répondre à la crise climatique en remplaçant l’avion pour des lignes courtes/moyennes distances, et soulageant le trafic routier des passagers et des marchandises. Renforcer l’équilibre territorial entre les différentes régions de notre pays, tant le rail structure nos relations à l’intérieur comme avec l’étranger.
Portée par le symbole de la « croix fédérale de la mobilité », l’association a été créée le 1er décembre. Avec ses membres fondateurs – associations de planificateurs, d’usagers, de développement territorial- l’association soumettra son projet stratégique en 2022 afin de mobiliser le monde politique et économique et générer de nouvelles ressources et investissements fédéraux et cantonaux.

BG au cœur de l'histoire des projets de lignes à grande vitesse en Suisse

Le rail est affaire d’émotions, et des collaborateurs passionnés de BG ont eu l’opportunité de contribuer aux développements des visions de développement du rail en Suisse

Nous vous invitons à lire le blog de Daniel Mange dans Le Temps, qui retrace l’histoire des projets de lignes à Grande Vitesse en Suisse. Nous y retrouvons des collaborateurs, anciens et actuels, qui se sont impliqués depuis 1974 dans les différents grands projets de rail, et en particulier en Suisse Romande.

Fidèle à cette histoire, c’est tout naturellement que BG s’implique à nouveau dans ce mouvement, qui se veut le renouveau du rail en Suisse. Pierre Epars, CEO du Groupe, représentera l’usic au comité, membre fondateur de l’association et participera aux travaux du comité technique.

X
X